Pierre Bourdieu en Algérie – 1956-1961, par Tassadit Yacine


« Des livres et des auteur (es) » : les rencontres-débats de l’AFA


Vendredi 07 octobre, 19 h 00,

Librairie Le Tiers Mythe – 21 rue Cujas – 75005 Paris – Métro 10 ou 4 / RER B

« Des livres et des auteur (e)s » poursuit ses rencontres-débats avec Tassadit Yacine autour de son livre d’entretiens « Pierre Bourdieu en Algérie – 1956-1961- Témoignages », publié aux éditions Du Croquant, en juin 2022.

Tassadit Yacine parlera de Pierre Bourdieu et de sa période algérienne à travers les témoignages de collègues et d’étudiants (Alain Accardo, André Nouschi, Lucien Bianco, Jean Sprecher, Père Henri Sanson, Bernard Mazaud, Salah Bouhedja, Jacques Budin, Hafid Adnani) ayant connu Pierre Bourdieu en Algérie lorsqu’il était soldat et apprenti-chercheur, puis enseignant et chercheur à l’université d’Alger. C’est durant cette période qu’il opère sa conversion de la philosophie à la sociologie (sciences sociales).

« Des livres et des auteur.e.s » poursuit ses rencontres-débats avec Tassadit Yacine autour de son livre d’entretiens « Pierre Bourdieu en Algérie – 1956-1961- Témoignages », publié aux éditions Du Croquant, en juin 2022.

Tassadit Yacine parlera de Pierre Bourdieu et de sa période algérienne à travers les témoignages de collègues et d’étudiants (Alain Accardo, André Nouschi, Lucien Bianco, Jean Sprecher, Père Henri Sanson, Bernard Mazaud, Salah Bouhedja, Jacques Budin, Hafid Adnani) ayant connu Pierre Bourdieu en Algérie lorsqu’il était soldat et apprenti-chercheur, puis enseignant et chercheur à l’université d’Alger. C’est durant cette période qu’il opère sa conversion de la philosophie à la sociologie (sciences sociales).

De quoi parle le livre ?

me de couverture

« Ce livre retrace, sans prétendre à l’exhaustivité, la période algérienne de Pierre Bourdieu : celle qui va de 1956, date de son arrivée dans le Chéllif, région inhospitalière à la chaleur torride en été et au froid glacial en hiver, à 1961, date de son départ précipité d’Alger, ville en proie au terrorisme urbain. Dans l’intervalle, Pierre Bourdieu a été affecté au Gouvernement général, à Alger, comme attaché militaire dont la mission était de rédiger des notes et divers documents nécessaires à l’administration coloniale. Après sa libération du service militaire, il entame une carrière d’enseignant à la faculté d’Alger et de chercheur à l’Ardess (Association de recherche). Cet autre lieu, l’université, lieu de « science » et de « connaissance », lui offrira la possibilité d’étudier les structures sociales et les pratiques culturelles qui fondent la société algérienne alors dans le collimateur d’une armée coloniale obsédée par sa déstructuration ».

 

Qui est Tassadit Yacine ?

Tassadit Yacine est Directrice d’études à   l’EHESS, chercheure au Laboratoire d’anthropologie sociale (LAS), directrice de la revue AWAL, Cahiers d’études berbères.

Elle a produit de nombreux travaux qui mettent en lumière les mécanismes de domination dans les sociétés anciennement colonisées d’Afrique du Nord.

Elle est l’auteure de plusieurs ouvrages : L’Izli ou l’Amour chanté en kabyle, Maison des sciences de l’homme, 1995 ; Aït Menguellet chante… : chansons berbères contemporaines, La Découverte, 1984 ; Piège ou le combat d’une algérienne, Publisud, 1995 ; Si tu m’aimes guéris-moi, Etudes d’ethnologie des affects en Kabylie, Maison Des Sciences De L’homme, 2006 ; Le verbe dans la relation entre le corps et les affects en Kabylie, Odile Jacob, 2004 ; Discours, représentations et pratiques culturelles dans le monde berbère, Maison Des Sciences De L’homme, 2011 ; La Kabylie entre 1839 et 1871 : construction identitaire et répression coloniale », La Découverte, 2014 ; Lbachir Amellab, Franco-berbère,  2014, Femmes berbères de part et d’autre de la Méditerranée », Du Croquant, 2018, Germaine Tillion, une ethnologue engagée : actes du colloque à l’EHESS, 16 & 17 mai 2015, Non lieu, 2019.

Animation : Nadia Agsous

Dédicace de l’ouvrage et collation à l’issue de la rencontre-débat

En partenariat avec la librairie Le tiers Mythe – 01 43 26 72 70.

Inscription obligatoire par mail : inscription.afa@gmail.com

(Dans la limite des places disponibles)

septembre 20, 2022