Première présentation publique en France des découvertes préhistoriques d’Aïn Boucherit (Algérie)


L’ALGÉRIE, UN AUTRE BERCEAU DE L’HUMANITÉ !

IVe soirée archéologique annuelle de l’Association France Algérie


Le 29 avril dernier, l’Association France Algérie a invité le professeur Mohammed Sahnouni à présenter, salle Médicis au Sénat, ses découvertes d’Aîn Boucherit. M. Farid Kherbouche, directeur du Centre national de recherches préhistoriques, anthropologiques et historiques d’Alger, organisateur de ces recherches, était présent pour situer ce travail dans le programme d’ensemble du Centre, qui opère sur l’immense territoire algérien.

Le professeur Yves Coppens, célèbre paléoanthropologue, professeur émérite au Collège de France et membre de l’Académie des Sciences présidait cette Rencontre exceptionnelle, où furent exposées, pour la première fois en public en France, les résultats de ces fouilles : des outils de pierre, de type oldowanien (galet taillé), des ossements animaux marqués par des traces de découpe de la viande témoignent d’une présence d’hominidés  à cet endroit, près de Sétif, il y a 2,4 millions d’années. Quatre méthodes de datation, mises en œuvre en coopération avec des chercheurs d’Australie, d’Espagne, de France convergent vers cette datation.

C’est un bond en avant considérable dans la connaissance du peuplement humain du continent africain, qui ouvre de nouvelles hypothèses pour « la sortie d’Afrique » vers l’Europe notamment.

Un public nombreux et attentif a suivi ces exposés passionnants et a pu interroger nos trois personnalités sur leurs recherches. « L’Algérie fait ainsi une entrée remarquée sur la scène mondiale de la connaissance des origines humaines » a souligné Arnaud Montebourg, président de l’Association France Algérie.


Retrouvez ici quelques vidéos et photos de cette rencontre




mai 17, 2019