Débats et Imaginaires algériens – INVITATION et Communiqué de presse


ASSOCIATION FRANCE-ALGÉRIE


*** INVITATION ***

 

 Jean-Pierre Chevènement                                                                                               Ibrahim Haci

Président de l’Association France-Algérie                   Directeur du Centre Culturel Algérien à Paris

 

sont heureux de vous convier à la présentation de l’ouvrage

« Débats et Imaginaires algériens »

Recensions des romans et essais parus en Algérie au cours des vingt dernières années

par Max Vega Ritter

professeur émérite à l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand

 

en présence de plusieurs des écrivains dont les ouvrages sont au cœur de cette présentation

Jeudi 26 Avril 2018 à 18 h 30, au Centre culturel algérien à Paris,

171 rue de la Croix-Nivert 75015 Paris (métro Boucicaut)

 Inscription indispensable : afa.asso.info@gmail.com

*********************************************************************************************************************

 


**********************************************************************************************************

AFA – AFAPA

3 avril 2018

 Communiqué de presse

« Débats et imaginaires algériens »  Romans et essais : une recension

Ouvrage de Max Vega Ritter

Préface de Jean-Pierre Chevènement

Edition de l’Association France-Algérie Pays d’Auvergne

 

« Que savons-nous de l’imaginaire algérien et des débats qui traversent ce grand pays du Maghreb ? Que savons-nous de l’histoire et de la pensée des auteurs algériens contemporains ? Colonisation, guerre d’indépendance, Camus, les années noires. Qu’en est-il aujourd’hui des idées et des histoires de ce pays ? Ces recensions nous imprègnent de l’âme de l’Algérie à travers les évocations de la vie dans les villes, dans les campagnes ou dans le désert. Elles témoignent de l’intimité et de l’universel, de la spiritualité et du profane, et de la profusion de la création littéraire actuelle »

L’Association France-Algérie Pays d’Auvergne (*) publie l’ouvrage « Débats et imaginaires algériens » de Max Vega-Ritter, recension de romans et essais parus en Algérie au cours des 20 dernières années.

Professeur émérite des universités, Max Vega-Ritter, né à Constantine, a réuni sous forme de recensions quelques 90 romans et essais d’auteurs algériens contemporains.

Telle une fresque littéraire, ce livre – de plus de 500 pages – est un outil précieux d’études et de découvertes permettant de mieux comprendre quelques-uns des enjeux prioritaires de l’Algérie d’aujourd’hui, au regard des événements qui constituent l’histoire récente du pays.

Nul doute qu’il invitera ceux qui méconnaissent la littérature algérienne dans sa diversité tant linguistique –arabophone, berbérophone et francophone- que des thèmes abordés, de se plonger dans le monde de l’écriture et l’univers de: Ghaleb Bencheikh, Malek Chebel, Waciny Laredj, Bachir Mefti, Amin Zaoui, Maïssa Bey, Ahlam Mosteghanami, Rejane Le Baut, Fathia Nesrine, Nassira Belloula, Nadia Sebkli, Benjamin Stora, Djamel Mati, Kaouther Adimi, Samir Toumi…

Ces auteur(e)s portent haut des débats que nombre d’écrivains et journalistes français n’osent pas aborder en France sur les conflits de l’histoire, les migrations, les religions, la place de l’humain en particulier celle des femmes, les idées fortes de liberté et de fraternité, les rêves d’un pays phare pour le continent africain.

Fruit d’un travail collectif – citons entre autres Lounes Ramdani (créateur du site de littérature http/www.DZLIT.fr, disparu récemment), cet ouvrage sera prochainement traduit en arable et tamzight.

Informations pratiques

contacts presse :
France-Algérie Pays d’Auvergne : nicole.barrière@gmail.com

« Débats et imaginaires algériens »

Auteur : Max Vega-Ritter

Préface de Jean-Pierre Chevènement

518 pages

Prix : 18 euros

Edition : Association France Algérie-Pays d’Auvergne – ISBN 9781974207626

Livre disponible sur amazone 18 €, en librairie et sur commande.

(*) L’Association France-Algérie, actuellement présidée par Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre, a été fondée le 20 juin 1963 par Edmond Michelet, ancien Garde des Sceaux et Germaine Tillion avec le soutien du Général de Gaulle pour établir entre les deux Etats et les deux peuples une ère nouvelle de relations faites d’estime et d’amitié.

En Auvergne, dès l’arrivée des premiers travailleurs algériens dans les usines et des pieds-noirs pendant la guerre d’Algérie  de nombreuses familles ont su préserver des liens d’amitié et de fraternité

Alors que la page du passé se tourne, l’antenne régionale de France-Algérie a signé en mars 2016 une convention avec le Rectorat d’académie de Clermont-Ferrand pour permettre à des élèves et étudiants auvergnats de travailler sur la connaissance mutuelle de la culture des deux pays et combattre ainsi le racisme, la xénophobie et toute discrimination fondée sur une appartenance à une race ou une religion.

Après avoir constitué un réseau d’expertise, France-Algérie développe des collaborations dans les domaines de la littérature, de l’archéologie et de l’histoire, avec des enseignants au travers de colloques et d’actions mises en œuvre dans les établissements scolaires et centres de recherches universitaires

 

avril 5, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *